Pas pleurer
Lydie Salvayre - Denis Laujol
mer 24/10, 20h - maison de la culture et jeu 25/10, 20h - arrêt 59, Péruwelz
1h15
Un magnifique portrait de femme. Un destin espagnol frappé en pleine jeunesse par la guerre.

Pour son interprétation Marie-Aurore d’Awans a été récompensée Meilleur espoir aux Prix de la critique 2017

Ce récit de Lydie Salvayre (Prix Goncourt 2014), est l’histoire de sa mère Montserrat, - dite Montse -, plongée dans la guerre civile espagnole, à l'été 1936. 

Montse, qui avait quinze ans à l'époque, en a aujourd’hui nonante. En proie à de gros troubles de mémoire, elle a tout oublié de sa vie, excepté cette courte période.

Devant sa fille, avec qui elle partage “une petite anisette” qu'on devine strictement interdite par les médecins, elle raconte son petit village perdu en Catalogne dont la vie semble figée dans le Moyen-Age. Aux côtés de son frère anarchiste, Montse découvre la révolution, la liberté et l’amour. 

Pas pleurer, c'est l'injonction que répète Montse à sa petite fille serrée contre elle, sous les bombardements, dans le dénuement le plus total.

Pas pleurer c’est aussi ce que nous dit Lydie Salvayre, alors que nous avons toutes les raisons de pleurer devant la bêtise humaine, aujourd’hui comme hier. Ne pas baisser les bras. Ne pas avoir peur.

“Et s’il ne me reste qu’une seule image de ce spectacle, ce sera sans doute celle de Montse, ivre de sa liberté toute neuve, lancée pieds nus dans une danse folle.” RTBF.BE

“Votre lettre m’enchante. Que vous ayez le désir de monter Pas Pleurer, juste par nécessité, m’enchante. Et que vous donniez le rôle de Montse à la femme que vous aimez m’enchante tout autant (…)” Courrier de Lydie Salvayre à Denis Laujol.

Adapté du roman de Lydie Salvayre • Prix Goncourt 2014 (Éd. du Seuil / Éditions Points) • Adaptation et mise en scène : Denis Laujol • Avec Marie-Aurore d'Awans et Malena Sardi (guitare) • Scénographie : Olivier Wiame • Assistant : Julien Jaillot • Mouvement : Claire Picard • Lumières : Xavier Lauwers • Création sonore : Malena Sardi • Voix off : Alexandre Trocki • Création vidéo : Lionel Ravira • Avec l'aide précieuse du Théâtre des Doms • Réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie - Bruxelles – Service du Théâtre • Coproduction : Ad Hominem, Théâtre de Poche, La Charge du Rhinocéros

Een schitterend portret van een vrou w. Een Spaans levenslot dat in volle jeugd door de burgeroorlog wordt getroffen.

RENCONTRE 
le 24/10 à 18h avec Lydie Salvayre, animée par Frédéric Nève, libraire

Pour prolonger la soirée du 24/10, rencontre avec l’équipe artistique à la fin spectacle en bord de scène

FILM “Rester vivants” de Pauline Beugnies - Projection unique, le 22/10 à 20h à Imagix, en présence de la réalisatrice 

EXPO
“Le voyage de Hafiz El Soudani” du collectif Dessins Sans Papiers Galerie du Lapin Perdu, du 09/11 au 9/12

Le 25/10 à 20h à Péruwelz, le spectacle sera suivi d’une rencontre avec Marie-Aurore D’Awans, co-fondatrice de la plateforme 2,50€, et la plateforme d’hébergement citoyen Wapi sur les actions possibles d’aide aux migrants. Dans le cadre de la thématique “un autre regard sur l'imigration”, du 15/10 au 26/10.

PROCHAINEMENT
ven 19/10, 20h
mer 24/10, 20h - maison de la culture et jeu 25/10, 20h - arrêt 59, Péruwelz
sam 27/10, 16h
Création SIP