Clothilde Sourdeval & Malvina Agache
Tournai ville en poésie
21/02 au 17/03
Du jeudi au dimanche de 14 à 18h
Galerie du Lapin perdu, Académie ?des Beaux-Arts (rue Hôpital Notre-Dame, 14)

Dans le cadre des stages de décloisonnement des ateliers de l’ESA Académie des Beaux-Arts, en collaboration directe avec l’atelier gravure, les étudiants sont invités à participer à un stage d’impression et reliure en lien avec deux artistes lilloises, Clothilde Sourdeval et Malvina Agache.

Ce stage immersif se clôture par une exposition consacrée à ces deux artistes et où sont également présentés les travaux créés lors de ce workshop par les étudiants participants.

Sonder le corps, l’ausculter… ce n’est pas le corps qui est véritablement sujet du travail de Clothilde Sourdeval, mais plutôt la recherche d’une tension, vers l’abstraction. 

Dans les interstices de la représentation, l’œil vient se poser sur le dessin comme l’oreille du médecin sur le corps d’un patient. Elle fouille dans cette science de l’inexact pour toujours ouvrir plus ce corps qui n’appartient à rien, sinon au dessin.

Malvina Agache travaille la reliure, le livre-objet, le livre expérimental. Sortir des formats, expérimenter l’articulation, les supports et les choix de papier pour faire d’un ouvrage/objet un écho à son contenu.

Malvina Agache, membre émérite du collectif Le Cagibi, repousse les formes classiques du façonnage d’un livre vers de multiples possibilités aventureuses, au service même de l’édition proposée. 

Organisation : maison de la culture de Tournai, Académie des Beaux-Arts

Collaboration : Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles, L’Avenir–Le Courrier de l’Escaut, notélé

Création SIP