New York
dim 30/04, 20h
Chapelle de l’Athénée Bara (rue du Quesnoy) 1h10
Dans le cadre du Festival Contrastes

1920. Plus grande ville du monde, New York atteint des sommets musicaux : salles de concerts grandioses, orchestres exceptionnels, concerts des plus grands artistes… Il manque cependant un élément essentiel : aucune musique classique ne peut être qualifiée de typiquement américaine.

Découvrez comment les compositeurs s'affranchissent de l'influence européenne à travers trois œuvres emblématiques du cosmopolitisme new-yorkais.

Entre le succès jazzy de Gershwin à Broadway, l'histoire des pionniers mise en musique par Copland et le style minimaliste radical de Steve Reich, embarquez pour une traversée éclair du 20e siècle américain.

Une soirée 100% US pour clore la quatrième édition du Festival Contrastes.

Avec Julie Delbart, Jeff Danès, Romain Dhainaut, Simon Diricq, Clément Holvoet, l'Ensemble du Festival Contrastes et les étudiants d'Arts • Programme : George Gershwin, Rhapsody in Blue (version 2 pianos) / Aaron Copland, Appalachian Spring / Steve Reich, Sextet

Een flitsbezoek aan de Amerikaanse muziek van de 20e eeuw, van het jazzy succes van Gershwin op Broadway, over de door Copland op muziek gezette geschiedenis van de pioniers, tot de radicale minimalistische stijl van Steve Reich.

En partenariat avec le Festival Contrastes

Organisé par la jeune génération de musiciens tournaisiens, le Festival Contrastes s'attache à faire découvrir la musique dite “classique” autrement en présentant des programmes inédits et des concepts originaux. L'édition 2017 est consacrée à trois grandes villes de création musicale au 20e siècle.

Aussi au programme de cette édition 2017 :

  • 28/04, 20h : Moscou
  • 29/04, 20h : Paris
PROCHAINEMENT
dim 30/04, 20h
du 21 avril au 13 mai 2017
Ven 12 SAm 13 et dim 14/05
Création SIP