Dans son documentaire Les Nouvelles Guérillères, Elisa Vandekerckhove donne la parole à des collectifs de militantes féministes bruxelloises, qui partent de leur vécu pour mener des actions et occuper l’espace public.

À l’heure où se rassembler en non-mixité (qui est le fait de se réunir entre personne issue d'un même groupe social pour se renforcer) entraîne un déferlement d’insultes sur le Net de la part de certains hommes blancs bourgeois qui s’inquiètent d’on ne sait trop quoi – un comble quand on sait que les hommes se rassemblent en non-mixité depuis des siècles dans des postes à responsabilité, lors de conseils d’administration, dans des organisations politiques, en rue… et qu’ils n’auraient en réalité pour la plupart aucun intérêt à participer à ces réunions –, il est plus qu’important d’occuper les espaces publics avec d’autres discours, d’autres visions.


Les nouvelles guérillères est programmé dans le cadre de l’invitation #8mars. La séance sera suivie d’un débat avec la réalisatrice.

Séances

jeu 07 Mar, 19h00

séance spéciale #8mars